Bonjour  a tous !

   C'est sur qu'il s'agit la d'une véritable aventure. Nous prenons toutes les mesures de sécurité possibles et nous ne prenons aucun conseil a la légere. Les températures sont certes froides la nuit (encore que pas a Lhassa), mais la journée en revanche il ne fait pas froid du tout. Par exemple, il fait 15 degrés cet apres-midi. Le froid pendant la journée n'est pas a craindre. Pour la nuit, nous sommes vraiment tres tres bien équipés, et s'il faisait trop froid, nous pourrions trouver une solution pour dormir ailleurs que sous notre tente. Pour l'altitude, c'est vrai qu'un col a 5000m n'est pas a prendre a la légere ; nous ne monterons que tres progressivement et a notre rythme. Nous ne passerons que quelques heures a cette altitude, le temps de passer le col puis de redescendre : l'altitude moyenne de la route (4000m) est a peine plus haute que celle de Lhassa (3700m), ou nous sommes tres bien acclimatés. Nous avons pris les renseignements a l'école d'alpinisme de france et nous savons que le fameux MAM (mal des montagnes) ne survient pas pour un court moment passé en haute altitude. En tout cas, nous ne dormirons JAMAIS a ces altitudes. La route est fréquentée car c'est une route commerciale et de tourisme, donc nous trouverons toujours quelqu'un pour nous aider en cas de probleme. Dans le pire des cas, on pourrait meme embarquer dans une Jeep qui nous amenerait directement a la prochaine ville.

   Voila ci-dessous des cartes du parcours.

Tibet

Tibet__2_

   Voila voila, nous espérons que ce message vous rassurera un peu. Nous ne sommes pas fous ; nous sommes tres conscients des dangers de cette aventure, qui malgre tout ne sont pas considerables,  et nous avons pris toutes les dispositions pour les limiter au maximum et y faire face.

   Nous aurons peut-etre acces a Internet a Shigatsé, d'ici une semaine, ou nous vous donnerons quelques nouvelles. Ce premier troncon d'environ 300 kms, pas tres haut et sur route goudronnée nous permettra de nous rendre compte de la difficulté de la route. Si les conditions sont deja difficiles, nous reverrons alors notre décision de continuer en vélo jusqu'a Katmandou...

   Merci beaucoup pour l'affection que vous nous portez. Nous vous embrassons tous bien fort

Renaud et Matthieu