Nous passerons la frontière Tibéto-Népalaise demain matin (si les formalités administratives se passent bien). Nous ne serons donc plus joignables sur notre téléphone portable.