Souvenez-vous de ce jeune couple de chinois qui s'est arrêté pour nous aider au moment où, sur le bords de la route, nous nous étions presque transformés à l'état de glacons. Heureusement qu'ils étaient la sinon je ne sais pas dans quel état nous aurions terminé. Enfin bon, comme rien n'est gratuit en Chine, il a fallu payer la course : tant pis, c'est pas grave, nous étions même prêts à les payer beaucoup plus cher pour nous sortir de ce pétrin.

   Mais là ou l'histoire est marrante, c'est à l'arrivée dans Shegar, notre village de destination. La voiture s'arrête, on descend puis on attend que le gars se gare pour reprendre notre chargement. La femme sort de la voiture et attrape le coq qu'elle avait à ses pieds (oui, un coq... vous avez bien lu) ainsi qu'un espèce de disque rouge. Que va-t-elle faire ?

   Il s'avère que le disque rouge est en fait une mitraillette de pétards en série qui se déroule (pétards qui font "pan !" bien sûr). La femme place cette rangée de pétards devant leur maison à l'endroit où doit se garer la voiture qui attend, elle allume tout ça et fait tout péter. Impressionnant ! Puis d'une main vigoureuse, elle s'empare du coq, sort un grand couteau et une coupelle, puis d'un coup elle égorge la pauvre bête. Le sang est récupéré dans la coupelle puis elle en asperge les belles jantes de la voiture... Beurk ! Ce doit être une des nombreuses superstitions chinoises. J'espère qu'ils ne font pas ça à chaque fois qu'ils garent la bagnolle sinon ça deviendrait un véritable coquicide !

   Ils sont fous ces chinois !!